[wpseo_breadcrumb]

Le petit déjeuner d’entreprise : enjeux et avantages

petit déjeuner d'entreprise

Le petit déjeuner d’entreprise, appelé aussi le “petit déjeuner d’intégration” ou même “le petit déjeuner d’accueil” des nouveaux salariés est une pratique souvent négligée dans le parcours d’intégration des entreprises qui peut pourtant faire toute la différence. Découvrez comment le petit déjeuner d’intégration impacte les premières impressions des nouveaux collaborateurs en entreprise. Quels sont les avantages à mettre en place un petit déjeuner d’entreprise pour les nouveaux arrivants ? 

 

1) Le petit déjeuner d’entreprise et la première impression 

2) Les 4 avantages à mettre en place un petit déjeuner d’entreprise

 

I) Le petit déjeuner d’intégration et la première impression 

 

la première impression compte 

 

Pour rappel, le petit-déjeuner d’intégration est une pratique mise en place par les entreprises pour faciliter l’intégration des nouveaux collaborateurs.

On sait aujourd’hui que lors d’une nouvelle rencontre, il nous faut seulement quelques secondes pour se forger une opinion de la personne. De la même manière qu’en entreprise, durant la journée d’intégration. Le nouveau collaborateur va se forger une image de l’entreprise à travers la façon dont il est accueilli et traité.

La première impression est également unique et ne peut être jamais changé une fois établie. En effet, selon James Uleman “Vous n’avez pas de seconde chance de faire une première impression”. Alors autant réussir cette première étape en optimisant et valorisant l’intégration du nouveau collaborateur avec un petit déjeuner d’intégration.

 

L’effet de primauté

 

Les premières impressions n’agissent pas uniquement sur l’image que l’on se fait, mais également sur notre mémoire. En effet, d’après l’effet de primauté développé par le scientifique Solomon Asch*, le cerveau se remémore mieux des premières impressions lors d’un souvenir. Pour simplifier, “le cerveau accorde ainsi une plus grande importance aux premières informations reçues, qu’aux suivantes”.

L’entreprise a donc tout intérêt à construire les premières impressions du nouveau salarié autour d’une expérience joviale et positive. Ces premières impressions participent à la construction d’une mémoire sur le long terme.

L’effet de Halo

 

Ce n’est pas un hasard si dans le cadre d’un recrutement, un candidat avec une belle apparence physique nous paraît instinctivement plus honnête, plus compétent, voire même plus intelligent.

L’effet de halo mis en évidence par Edward Lee Thorndike* confirme cette idée. L’appréciation d’une caractéristique isolée jugée comme positive influence directement notre appréciation générale de manière considérable de l’élément nouveau. Autant l’appréciation d’un accueil avec “un petit déjeuner d’entreprise” ne peut être que perçu positivement par le nouveau salarié, cette même appréciation générale sera inéluctablement positive vis-à-vis de l’entreprise.

Les premières impressions affectent donc notre opinion, notre mémoire et notre appréciation générale de l’entreprise. Pourtant, mettre en place un petit déjeuner d’intégration offre des avantages pratiques à l’entreprise tout comme au collaborateur.

2) Les 4 avantages à mettre en place un petit déjeuner d’entreprise 

 

Le petit déjeuner d’intégration s’installe naturellement durant la journée d’intégration, comme vu précédemment il est judicieux de l’organiser le plut tôt possible.

 

Personnaliser l’expérience collaborateur 

 

À la différence des autres étapes de la journée d’intégration comme la visite des locaux, la finalisation des tâches administratives, la présentation du poste de travail… . Le petit déjeuner d’entreprise est une phase d’exception. A priori l’un des meilleurs moyens de personnaliser « l’expérience collaborateur” durant le parcours d’intégration.

L’idée ici est de montrer au collaborateur que son arrivée est attendue et surtout que son intégration est valorisée par l’entreprise. Cette valorisation renforce assurément dès le début l’image de la marque employeur.

 

Un facilitateur d’intégration

 

Ah le café ! Rien de mieux que de se retrouver autour d’une boisson chaude dans une ambiance conviviale et de partage. Cette pratique très appréciée en entreprise est appuyée par l’étude de L’IFOP qui suggère que près de 9 salariés sur 10 déclarent faire une pause-café au travail. De plus, 73 % des interrogées sondés la considèrent comme un moment de détente permettant l’intégration en entreprise.
Le café correspond à un véritable rituel, un “facilitateur d’intégration”, propice à la création de liens entre les nouveaux collaborateurs. Dans le cadre d’un petit déjeuner d’intégration, celui-ci favorise le partage de la culture d’entreprise, le sentiment d’appartenance vis-à-vis du groupe de collaborateurs.

 

Source de motivation

 

Le petit déjeuner bien souvent encore négligé, est le premier repas de la journée, la principale source d’énergie qui permet de se préparer à une journée complète de travail. En effet, le manque de nutriments nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme peut impacter les capacités du travailleur et la productivité de manière générale. Par conséquent, le petit déjeuner d’entreprise contribue au bienêtre et fournit la source de motivation au nouveau collaborateur en début de matinée.

 

Les conditions de travail

 

La réglementation ne prévoit aucune obligation concernant la prise de petit déjeuner pris en entreprise ! Par conséquent, la mise en place de ce dernier par l’employeur sur le temps de travail est purement intentionnelle, et s’imbrique dans une logique d’amélioration des conditions de travail. Effectivement comme cité précédemment cf avantage 1*, la prise de petit déjeuner se détache de cet environnement de travail jusqu’à devenir un moment convivial.

Le travail peut avoir des effets positifs ou négatifs sur la santé psychique du collaborateur, en fonction des conditions de travail dans lequel il est exercé ( exemple : avoir les moyens de réaliser un travail de qualité, avoir des pauses suffisamment longue, avoir des objectifs “atteignables” et raisonnables, participer à un petit déjeuner d’entreprise…) contribuent à améliorer les conditions de travail.

A contrario des mauvaises conditions de travail peuvent nourrir le risque de troubles divers comme le burn-out, dépression, stress, fatigue, usure…impactant négativement la santé psychique du collaborateur.

Conclusion… 

 

Planifier un petit déjeuner d’entreprise nécessite du temps, une organisation, une contribution des collaborateurs. Néanmoins, au vu de ses divers effets positifs sur l’entreprise, les collaborateurs et surtout les nouveaux collaborateurs sont toujours bénéficiaires sur le long terme

Dans certaines entreprises, le petit déjeuner est une étape à part entière intégrée dans le processus d’intégration des nouveaux collaborateurs. Et celle-ci participe à la construction de la marque employeur.